Cet épisode-ci était, à mon goût, du même niveau que Expedition Unknown: The Secret : très bien réussi avec une chute qui va bien !

Des super images de Michel Becker visiblement ravi de participer avec une information que j’ai beaucoup aimée : le visuel le plus difficile est celui de la 650 (oh combien, je suis d’accord avec lui). Et un conseil de sage : RESTEZ SIMPLE (oh combien, je suis d’accord avec lui, je sais, je me répète).

Et puis, des images de la chouette d’or qui font plaisir à voir. Un focus et des mots fort sympathiques sur le groupe de chouetteurs de Bourges à plusieurs reprises, y compris vers la fin.

De l’action, des clichés sur la France qui m’ont bien fait sourire (le café, la baguette…). De l’humour, des mésaventures. Bref, c’est vraiment bien retranscrit et pourtant, pour un oeil extérieur, ce n’était pas gagné.

A voir et à revoir ici sur Youtube.

En décembre dernier, lors du tournage de l’épisode sur le code de la partition impromptue, Josh Gates était assis à une table à l’hôtel en train de travailler sur le montage de cet épisode chouettesque. Lors de notre échange, il m’a confié qu’il avait trouvé les énigmes très compliquées. Visiblement, le montage l’a été tout autant car il aura fallu 9 mois.

Conclusion : « Owl be back »