Envoyé Spécial, la suite – le 5 mars à 14h sur France 2

J’ai le plaisir de vous annoncer que France 2 diffusera le samedi 5 mars à 14h dans « Envoyé Spécial, la suite », un reportage de 40 minutes environ sur les chasses au trésor ludiques et historiques.

Entre autre, on y parlera de détection de vrais trésors mais aussi de la Chouette d’Or, de Sam Dalmas et, me semble-t-il, des cistes et du geocaching.

Nouvelle chasse au trésor : la pomme d’or

Se déroulant entièrement dans l’Eure, le livre et le format de cette chasse m’a séduit ! Présentation très soignée, énigmes carrées (pour celles que j’ai déjà), joli travail d’illustration. Le livre est certainement un peu cher mais la population visée n’est pas très large.

Ayant maintenant une solide connaissance historique et géographique normande, grâce notamment à la chasse d’Evreux 2010 et à la chasse de Frère Guillaume, tout m’invite à chercher ce trésor. Une date de fin est prévue pour 2020.

La découverte d’Howarde en direct du tournage pour France 2

Howarde et moi avons fait un aller-retour Caen-Sélestat pour réaliser des prises de vue sur la Chouette d’Or en vue du reportage d’Envoyé Spécial sur les chasses ludiques et les chasses historiques.

Outre une partie terrain dans une forêt domaniale, nous sommes allés voir les Sentinelles, les 3 portes de la ville de Sélestat. Juste en face de la porte de Brisach, aussi appelée Tour de l’Horloge, il y a une des plus belles maisons de la ville. En direct devant les caméras, Howarde a remarqué que le titre de la 560 « Ad augusta per angusta » y était peint !!!

Joli clin d’oeil mais, surtout, de fortes chances que Max se soit inspiré de cette locution latine car j’ai du mal à imaginer qu’on cite une phrase d’un livre de Victor Hugo sans l’avoir relu quelque part.

Merci à Howarde pour l’accompagnement et sincères félicitations pour ce joli scoop !

Merci également à Jacques pour nous avoir mis en relation avec l’équipe de France 2. Les journalistes étaient très bien informés et très sympathiques et ils m’ont dit qu’ils parleraient aussi de chasses-au-tresor.com.

Heureusement qu’Howarde a accepté de venir, non seulement pour le scoop, mais aussi parce qu’elle sera, semble-t-il, la seule « chasseuse » à passer à l’antenne 😉

PS : Bonne année à tous !

Les 24 énigmes de l’Avent

Un message promotionnel en faveur d’une initiative pour les enfants en cette période de fin d’année :

« Ras l’bol des horribles calendriers de l’Avent (en plus les pralines sont dégueus) qui envahissent les caisses des supermarchés ? Plus le temps de broder un ouvrage sublime ? Il vous reste une solution : acheter des sachets de bon chocolat, préparer 24 enveloppes et recopier mes 24 énigmes qui conduiront les enfants à 24 cachettes dans la maison. »

http://www.partageonsnosfetes.fr/2010/11/24-jours-de-lavent-24-devinettes-pour-enfants-de-3-%C3%A0-7-ans.html

A vos chocolats !

Le clin d’oeil de ChAT (plus ou moins volontaire) sur ma Nef Encalminée

Impossible de passer à côté : sur le site www.chasses-au-tresor.com, ChAT a publié un article concernant une chasse au trésor sur Neuf Brisach, le lieu de ma Nef Encalminée. Il même est fort possible que ChAT ait également fait le rapprochement.

Toujours un plaisir de lire ce webzine.

Le post en question : http://www.chasses-au-tresor.com/activites-enfants-et-familles/le-secret-de-vauban.html

Mon bilan de la chasse de la Baie du Mont Saint Michel 2010

Les points positifs :

  • Une organisation à couper le souffle : des déguisements, une histoire, des sourires, une ambiance extraordinaire
  • Une présentation des énigmes très soignée (en bande dessinée)
  • Un tour complet de tous les lieux intéressants des 2 cantons concernés par la chasse
  • Plus de 500 personnes, soit 20% de chasseurs en plus par rapport à l’année dernière.
  • Des rencontres vraiment sympathiques de chasseurs dont je ne connaissais que les surnoms sur internet.
  • Les créateurs de la chasse ont assumé les énigmes hyper-capillo ou comprenant des erreurs en présentant les solutions devant tout le monde (et en se faisant huer parfois). Rien que pour ce courage (et ce méa-coulpa), chapeau bas, mesdames.

Les points négatifs :

  • Il y avait des coquilles dans les énigmes (dont une erreur dans un anagramme) et une énigme obligeait à sortir du terrain de jeu. Très moyen.
  • Les créateurs de la chasse ont répété à plusieurs reprises que c’était facile, que les énigmes avaient été testées et que des enfants avaient trouvées les solutions. C’est très désagréable.
  • Ceux qui avait l’idée de passer, le dimanche, à l’OT de Saint James (lieu qui ne faisait pas partie des endroits à visiter) avaient 2 indices supplémentaires.
  • Pas d’inventeur cette année. Et c’est dommage car certaines équipes avaient trouvé le lieu du trésor mais il leur manquait 2 ou 3 mots. Les organisateurs devraient trouver une solution pour faire gagner une équipe même si tous les mots ne sont pas décryptés.

En conclusion, avec plaisir, je referai cette chasse !

L’article Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-470-participants-a-la-chasse-au-tresor-_50132-avd-20101026-59232757_actuLocale.Htm

Dans la liste des choses à ne pas faire/dire

Un dernier coup de gueule contre la chasse de Thesaumag « le grand déjeuner sur l’herbe ». Dans un post précédent, j’exprimais la légèreté et le manque de professionnalisme avec laquelle cette chasse avait été traitée.

Dès le départ, on peut dire que le format de la chasse était particulièrement compliqué et peu clair (même pour le chasseur averti que je suis) : pour trouver le trésor, l’auteur a précisé qu’on n’était pas obligé de faire les géotrésors mais cela pouvait aider (argh, que décider alors ?). Mais ce fût le premier mensonge de Thesaumag car certaines énigmes de la chasse finale ne pouvaient strictement pas être résolues sans avoir fait les géotrésors.

Puis, on nous dit sur le forum que la participation à l’événement majeur en physique au Château de Trangis le 27 juin dernier n’apportait pas d’éléments susceptibles d’aider à la résolution de la Grande Chasse (évènement auquel je n’ai pu participer et dont les principaux résultats auraient pu être mis en ligne un peu plus tard pour accrocher plus de monde). Quel dommage, encore un mensonge : la méthode finale était justement donnée lors de cet événement de juin et, pour couronner le tout, aucun indice n’indiquait cela dans les énigmes de la grande chasse.

Dernier mensonge  (ou tromperie) : contrairement à ce qui a été dit et redit, les énigmes ne se suffisaient pas à elles-mêmes : la preuve, le trésor a été découvert 24h après la diffusion d’un indice qui n’avait strictement aucun lien avec aucune des énigmes. Il manquait donc bien une énigme.

Enfin, la localisation du spot se faisait grâce à des coordonnées GPS (matériel supplémentaire que le grand public, dont moi, est loin d’avoir). La sagacité aurait donc laissé la place à la facilité ?

Si je résume (tout en extrapolant à toutes les chasses de Thesaumag, je leur dois bien ça) :

  • Le format est compliqué à comprendre et n’invite pas les débutants à s’y intéresser
  • Les énigmes ne permettent pas à des personnes habitants à plus d’1h30 de voiture de vraiment découvrir la région.
  • Les auteurs de la chasse ne respectent pas leur parole d’être sur le lieu de rdv, ce qui ne donne pas d’avantage à ceux qui ont fait l’effort de décrypter et de se déplacer (merci les lapins).
  • Les énigmes comportent des coquilles qui ne sont reconnues par l’auteur que plusieurs semaines après, à l’initiative d’une relance des chasseurs.
  • Il est nécessaire d’acheter/louer du matériel technologique qui n’est pas grand public.
  • Les chasses comprennent des énigmes qui ne se suffisent pas à elles-mêmes. Bien que l’auteur, bien évidemment, ait toujours affirmé le contraire, il a volontairement bloqué la chasse en « oubliant » une énigme.

Bilan, il n’y avait certainement pas plus d’une petite 20aine de chasseurs chevronnés et avertis pour s’intéresser à cette chasse. Ainsi je ne pense pas que l’Office de Tourisme d’Evreux ait atteint l’objectif de faire visiter son territoire à un large public grâce à cet événement.

C’est la dernière fois que je fais une chasse organisée par Thesaumag.

Haut de Page