Le texte

« Sers-toi maintenant des éléments et de la symbolique pour enrichir ton voyage. » Les éléments de la croix celtique sont aussi ceux associés au Château de Champ de bataille, référencé sur le site Bilbomag (http://www.bilbomag.fr/champdebataille.htm) :

  • La colonne de Zéphyr (air)
  • La glacière de Cybèle (eau)
  • La flamme de Prométhée (feu)
  • La volière d’Actéon (terre)

Les images

La croix celtique de gauche a été trouvée sur plusieurs sites :

  • http://antique.mrugala.net/Celte/Croix%20celtique.htm
  • http://pierreduchesne.blogspot.com/2008_12_01_archive.html

La croix celtique de droite a été trouvée sur le site suivant :

  • http://www.licra.org/attachments/1339_la-croix-celtique-etude-licra.pdf
  • Une autre croix assez proche de celle avec les lunes est disponible ici : http://fabien.osmont.free.fr/celtes/imbolc.htm

Proposition de décryptage 1

« Précipitation et égarement seront tes ennemis, mais astuce et méthode, tes meilleures alliées ». Précipitation et égarement, c’est ce qui arrive quand on essaie de s’échapper d’un labyrinthe. Et astuce et méthode, c’est ce qu’il faut faire pour s’en sortir. Dans le jardin de Champ de Bataille, il y a justement 2 labyrinthes : le Paradis et l’Enfer. Source : http://www.balado.fr/loisirs-balades/27110-le-neubourg/jardin-botanique-et-herbularium/86656-jardins-du-ch%C3%A2teau-du-champ- Bref, loin de nous faire avancer, cette deuxième partie de texte semble se contenter de confirmer le site « Champ de bataille ».

Proposition de décryptage 2

La seconde croix est inutilisée dans le décryptage mais peut indiquer qu’il faille chercher une autre symbolique que les éléments. Effectivement, la croix celtique ordonne également les numéros de 1 à 9 (tiens, le nombre de feuillets). Cette croix est visible sur plusieurs sites :

  • http://www.coeurdebretagne.com/rubrique,symboles-celtiques,91279.html
  • http://i65.servimg.com/u/f65/11/35/39/54/graphi10.jpg
  • mais, surtout, on la retrouve dans le même document que celui de la croix des lunes : http://www.licra.org/attachments/1339_la-croix-celtique-etude-licra.pdf

Si on met le 6 de côté (car au milieu de la croix), tracer les 4 droites suivantes (en les prolongeant pour qu’elles se coupent) : 2-4, 8-3, 5-7 et 1-9.

On tombe dans la forêt domaniale de Bord-Louviers au sud de l’abbaye de Bonport, qui tire son nom d’une légende.  Je précise que le point d’intersection n’est pas l’abbaye mais il se trouve dans la forêt domaniale, un peu au sud. Cependant, si on retient l’abbaye, voilà 2 arguments intéressants :

  1. Dans la présentation de la chasse, Raoul Theor parle de feuillets venant d’une « bibliothèque d’une abbaye des bords de Seine »
  2. Dans l’IS, « ne pas te contenter de regarder le temps passer » pourrait être traduit par « ne te contente pas de regarder l’Eure qui s’écoule, regarde aussi la Seine ». Justement Bonport est une abbaye qui est en même temps près de la Seine et près de l’Eure, et dans le département de l’Eure. Dans son introduction, Raoul Theor parle d’une abbaye des « bords » de Seine : c’est culotté quand on sait que l’on tombe dans la forêt domaniale de « Bord », qui se trouve à côté de la Seine.

Un dernier point, à partir de la croix celte qui contient les numéros, reliez les points précédemment trouver (1-9, 2-4, etc). On trouve une belle figure géométrique parfaitement symétrique. Maintenant regardez à Bonport : la Seine et l’Eure s’entrecroisent (même si ce n’est pas là que les 2 se rejoignent). Selon moi, le croisement entre 2-4 et 5-7 pourrait représenter le croisement de l’Eure et de la Seine.

Bref, si ce décryptage est le bon (chose dont je doute fortement car ni la forêt domaniale de Bord-Louviers, ni l’Abbaye de Bonport ne sont référencées dans le site Bilbomag), où est le repère ?

Proposition de décryptage 3

Les Andelys sur Bilbomag : http://www.bilbomag.fr/chateaugaillard.htm

Il y a, dans ce texte du site, beaucoup de choses qui m’interpellent.

  • En premier lieu, il est fait mention « d’une croix grecque dont chaque branche est d’égale longueur », comme la croix celte du Feuillet 9.
  • Les Andelys « se compose de 2 localités », l’une en face de l’autre, comme les « alliés » de la seconde partie du texte du Feuillet 9. La devise est « Fecit Utraque Unum (Les deux ne font qu’un) ».
  • L’abbaye des Andelys se trouve au bord de la Seine, dans le département de l’Eure.

Puis, il y a des références à des éléments de chacune des énigmes précédentes :

  • Feuillet 1 : La source miraculeuse de Sainte Clothilde est à mettre en relation avec la source miraculeuse de Saint Ortaire.
  • Feuillet 2 : pas vraiment d’idée. Peut-être Blanche ou les 2 villes qui s’opposent ou les combats qui ont régit la vie du château.
  • Feuillet 3 : D’un côté, les 36 chevaliers de Château Gaillard se rendent le 6 mars 1204. D’un autre, c’est le chevalier Hellouin qui fondent l’abbaye du Bec.
  • Feuillet 4 : Il est question de faux-monnayeurs dans les 2 sites. Et, je note qu’il est étrange que cela soit mentionné à 2 endroits dans un même site web !!! Dans le feuillet 4, il est question « d’opposant » et dans la description des Andelys, il est question « de conspirateur ».
  • Feuillet 5 : Il y a un port de pêche sur la Seine (dont Bilbomag fait mention) dans un cas et sur la Manche dans l’autre.
  • Feuillet 6 : Il est question de plusieurs Rois de France pour les 2 sites.
  • Feuillet 7 : Jean Sans Terre est mentionné dans Bilbomag pour les 2 sites. Le château est en ruine dans les 2 sites, et il se trouve au bord d’un cours d’eau dans les 2 sites.
  • Feuillet 8 : il y a une abbaye dans les 2 sites.

La chasse a été écrite pour que nous naviguions à travers le site web Bilbomag et il est fort possible que Theor soit partie de cette énigme pour écrire ensuite les précédentes. Cette énigme nous inviterait à trouver 2 sites (car 2 croix) : la Château du Champ de bataille et Les Andelys.  Et il s’agirait de s’aider des énigmes précédentes pour bien les identifier. Que faire, une fois ces 2 sites identifiés ? On prend le point médian ? Alors, on tombe à gauche de Louviers, au sud de la forêt domaniale de Bord-Louviers, pas très loin de la Croix Richard. Et le repère final ? Aucune idée…

Conclusion : Cette énigme comporte une ou plusieurs erreurs de décryptage. Ce qui n’empêche nullement le décryptage du feuillet 10.