Archives pour la categorie ‘La chouette d’or’

Expedition Inconnue : la chasse de la chouette d’or

Cet épisode-ci était, à mon goût, du même niveau que Expedition Unknown: The Secret : très bien réussi avec une chute qui va bien !

Des super images de Michel Becker visiblement ravi de participer avec une information que j’ai beaucoup aimée : le visuel le plus difficile est celui de la 650 (oh combien, je suis d’accord avec lui). Et un conseil de sage : RESTEZ SIMPLE (oh combien, je suis d’accord avec lui, je sais, je me répète).

Et puis, des images de la chouette d’or qui font plaisir à voir. Un focus et des mots fort sympathiques sur le groupe de chouetteurs de Bourges à plusieurs reprises, y compris vers la fin.

De l’action, des clichés sur la France qui m’ont bien fait sourire (le café, la baguette…). De l’humour, des mésaventures. Bref, c’est vraiment bien retranscrit et pourtant, pour un oeil extérieur, ce n’était pas gagné.

A voir et à revoir ici sur Youtube.

En décembre dernier, lors du tournage de l’épisode sur le code de la partition impromptue, Josh Gates était assis à une table à l’hôtel en train de travailler sur le montage de cet épisode chouettesque. Lors de notre échange, il m’a confié qu’il avait trouvé les énigmes très compliquées. Visiblement, le montage l’a été tout autant car il aura fallu 9 mois.

Conclusion : « Owl be back »

QUESTION No 30 DU 1996-08-23

C’est une question qui me concerne personnellement. Ne comprendrons que ceux qui savent un peu plus de moi. Désolé pour les autres.

TITRE: QUESTION PERSONNELLE
Votre pseudo MAX VALENTIN a-t-il un lien avec un personnage celebre ayant pu vous inspirer pour la realisation de laA chasse ? PRIAM
NON. J’AI CHOISI « MAX » PARCE QUE C’ETAIT COURT (JE N’AVAIS PAS VRAIMENT ENVIE DE SIGNER « AMITIES — JEAN-CHRYSOSTHOME »), ET J’AI TROUVE « VALENTIN » DAS UN ANNUAI- RE. AMITIES — MAX

Une double cache pour le final terrain ?

Voici un idée que je vous soumets : et si le final terrain se passait en 2 étapes ? La SS ne donnerait pas la localisation de la chouette en bronze mais la localisation d’une petite boite toute proche de la cache. Cette boite contiendrait des indications finales pour creuser.

Cela pourrait expliquer que, je cite de mémoire, « le final de la chasse ne ressemble à aucun autre que Max a créé ultérieurement » et expliquerait ce madit :

QUESTION No 27 DU 2001-11-30

TITRE: SENS OBLIGATOIRE SUITE

BJ MAX.A QR21 EN COURS VOUS DITES QUE SI L’ON RETOURNE EN PELERINAGE SUR LA CACHE ON Y IRA SANS DOUTE AUTREMENT.N’EST-IL PAS POSSIBLE, AYANT LA SUPERSOLUTION ET LA 2EME CARTE,DE S-Y RENDRE DES LA PREMIERE FOIS AUTREMENT? TENACE.

NON, TENACE ! A VOUS DE DEDUIRE DE CETTE REPONSE CE QU’IL FAUT EN DEDUIRE ! ET BRAVO, VOUS AVEZ POSE LA BONNE QUESTI ON ! AMITIES AMUSEES — MAX

La grande question est donc « pourquoi mettre une double cache » ? Je vous soumets juste des propositions.

  • Première possibilité : la cache du bronze est dans un endroit tellement anodin qu’il faut bien plus que quelques reliquats pour expliquer où creuser au centimètre près. La boite contiendrait donc une feuille explicative. La boite pourrait, elle, se trouver tout proche d’un lieu habité et permettait à Max d’être averti quand quelqu’un serait très proche de trouver le bronze (l’histoire des 2h).
  • Autre possibilité. Max a toujours dit qu’il ne fallait ni boussole, ni chaine d’arpenteur. Mais, dans l’hypothèse d’une double cache, Max aurait très bien pu mettre boussole et chaine dans une boite sans pour autant se contredire. Le chasseur n’aurait plus qu’à les utiliser pour savoir où creuser.

Plusieurs informations autour de la Chouette d’Or

Tout d’abord, merci pour vos chaleureux retours, tous positifs 😉 Vous pouvez retrouver l’émission d’Envoyé Spécial – La Suite, dans laquelle Howarde et moi intervenons, ici.

Par ailleurs, Hiram a publié l’annonce suivante sur le forum du site lachouette.net : « La Chouette Fête 2011 aura lieu le week-end des 10 & 11 septembre 2011 à… Cherbourg. Nous communiquerons des informations plus détaillées dès que nous le pourrons. Bloquez déjà votre week-end ;o) »

Je compte y aller et y dévoiler mes solutions (pour ceux que cela intéressent). D’ici là, je vous remercie de toujours garder le secret concernant ce blog et la mécanique qui mène à l’homme à la pelle 😉

Enfin, je pense avoir fait une erreur dans la 520 : « Montre ton respect pour Dame Nature et, avant de t’éloigner, referme sa blessure » pourrait désigner la commune d’Erstein en lieu et place du Mont Sainte Odile. Et ce, pour 2 raisons :

  • Selon Wikipedia, le nom d’Erstein proviendrait du celte erian (erde, terre). Ceci expliquerait le titre de la 520 (chose que je n’expliquais pas dans mon hypothèse précédente).
  • Par ailleurs, d’autres hypothèses sur l’origine du nom décomposent le nom en herrin-stein « pierre de la dame noble ». Cela fait un joli rapprochement avec Dame Nature.

Le barycentre du nouveau triangle Molsheim-Erstein-Colmar me fait tomber dans la forêt sans nom au nord de Sélestat. Remarquez que cette forêt a soigneusement été contournée par l’autoroute ! Après renseignement auprès du garde forestier, cette forêt est auto-régénérée et a plus de 500 ans. Sur la carte au 1/25 000e de 1992, il y a une immense dépression pile au milieu de la carte, à l’intersection d’une longitude et d’une latitude.

De jolies coïncidences ? En tout cas, cela ne me donne toujours pas les reliquats…

La découverte d’Howarde en direct du tournage pour France 2

Howarde et moi avons fait un aller-retour Caen-Sélestat pour réaliser des prises de vue sur la Chouette d’Or en vue du reportage d’Envoyé Spécial sur les chasses ludiques et les chasses historiques.

Outre une partie terrain dans une forêt domaniale, nous sommes allés voir les Sentinelles, les 3 portes de la ville de Sélestat. Juste en face de la porte de Brisach, aussi appelée Tour de l’Horloge, il y a une des plus belles maisons de la ville. En direct devant les caméras, Howarde a remarqué que le titre de la 560 « Ad augusta per angusta » y était peint !!!

Joli clin d’oeil mais, surtout, de fortes chances que Max se soit inspiré de cette locution latine car j’ai du mal à imaginer qu’on cite une phrase d’un livre de Victor Hugo sans l’avoir relu quelque part.

Merci à Howarde pour l’accompagnement et sincères félicitations pour ce joli scoop !

Merci également à Jacques pour nous avoir mis en relation avec l’équipe de France 2. Les journalistes étaient très bien informés et très sympathiques et ils m’ont dit qu’ils parleraient aussi de chasses-au-tresor.com.

Heureusement qu’Howarde a accepté de venir, non seulement pour le scoop, mais aussi parce qu’elle sera, semble-t-il, la seule « chasseuse » à passer à l’antenne 😉

PS : Bonne année à tous !

Le clin d’oeil de ChAT (plus ou moins volontaire) sur ma Nef Encalminée

Impossible de passer à côté : sur le site www.chasses-au-tresor.com, ChAT a publié un article concernant une chasse au trésor sur Neuf Brisach, le lieu de ma Nef Encalminée. Il même est fort possible que ChAT ait également fait le rapprochement.

Toujours un plaisir de lire ce webzine.

Le post en question : http://www.chasses-au-tresor.com/activites-enfants-et-familles/le-secret-de-vauban.html

Super Solution – Une question de reliquats

La super-solution est une énigme cachée dans les autres et composée de reliquats qu’il faut trouver. Voici quelques informations sur ces derniers :

  • Les reliquats sont définis comme des « éléments qui subsistent après décryptage ». La solution d’une énigme ou une clé de passage ne peut pas être un reliquat.
  • La nature de ces éléments est toujours la même et peut être comprise « au bout de cinq à six énigmes ». Il y a un « truc » astucieux et logique qui permet de repérer les bons reliquats car tout n’est pas à retenir.
  • Certaines énigmes ne contiennent aucun reliquat (c’est le cas de la B), d’autres en contiennent un, d’autres encore en contiennent plusieurs. Les reliquats ne sont, de toute façon, pas nombreux.
  • Les reliquats ne sont pas des éléments bruts tirés des énigmes (ils ne sont pas extraits des titres, textes ou visuels bruts de fonderie).

Comme beaucoup de chercheurs, j’ai envisagé plusieurs « trucs » pour extraire les reliquats : musique, tracés, symboles… Etant donné mon incapacité à trouver le « truc », je me contenterai de souligner quelques endroits probables où peuvent se cacher des reliquats.

Reliquats dans la 530

La charade compte huit vers, quatre rimant en « in » et quatre en « age ». Sauf un, qui rime en « ache » et c’est volontaire : « JE PREFERAIS « ACHE » A « AGE ». ET TANT PIS POUR LES MANES DE RONSARD ! ». « Aux limites de l’ETERNITE », il se cache 2 lettres E. L’une est utilisée pour la solution de l’énigme, l’autre pourrait être un reliquat.

Par ailleurs, dans le décryptage de base de l’énigme, je ne donne aucune explication pour « la vérité, en vérité, ne sera pas affaire de devin ». Voici donc une proposition : le Sage est l’alchimiste, celui qui mélange des produits pour en obtenir d’autres. On est donc invité à mélanger Vérité et Devin pour obtenir autre chose. La phrase nous invite à retenir une ou plusieurs lettres du mot Vérité (« en Vérité » signifie « dans le mot vérité ») qui ne font pas partie du mot « Devin ».  VERITE – DEVIN = R & T. Or, dans cette énigme, nous avons affaire à une charade ne donnant qu’une lettre par ligne. On retiendra donc la lettre S. Ce dernier vers rime avec le vers sur le venin : ces 2 vers permettant toutes 2 de trouver un S, il est donc possible que cette lettre soit un reliquat.

Confirmation avec l’IS du 2 et 3 août 1993 sur TF1 : IL N’Y A QU’UNE SEULE VERITE, ET IL FAUT LA TROUVER. MAIS LE CHEMIN EST PARFOIS TORTUEUX ET SEME D’EMBUCHES. A QUI LA FAUTE ? PAS A MOI ! Cette I.S. ne peut être comprise « qu’un peu avant la toute fin du jeu ». Cette IS peut également s’écrire : il n’y a qu’une seule lettre dans le mot Vérité et il faut la trouver. On trouve le S qui est aussi le nom que l’on donne aux routes sinueuses (chemin tortueux) ainsi que le S du Serpent cause de la « faute », du péché originel.

Reliquat dans la 600

Nous avons vu que l’Einsteinium était écrit de manière non académique : « Es » au lieu de « E ». Une seconde fois, un S pourrait être un reliquat.

Reliquats dans la 420

Mercure et Vénus ne sont pas représentée dans le visuel alors qu’elles auraient pu l’être. M et V sont-ils des reliquats ? A moins qu’il ne faille retenir leur symbole ? Dans cette seconde option, on remarquera qu’ils sont quasiment identiques pour les 2 planètes : cercle et croix accolée en dessous. Sur une carte précise, ce symbole est aussi celui d’une église ou d’une chapelle.

On remarque également que le mot CENT n’est pas crypté alors que Max aurait pu le faire à l’aide des planètes Neptune et Terre. Mais quel serait le reliquat ?

Et après ?

Max ayant dit qu’il ne fallait pas plus de 2h pour trouver le « truc » pour extraire les reliquats et que cette énigme était la plus facile. Etant donné que cela fait 3 ans que je suis sur la même zone sans pour autant avoir une idée de la méthode, mes décryptages (et, par conséquent, la zone) ne sont peut-être pas les bons ou comportent une erreur quelque part.

Petite analyse autour de la forêt de Bernstein. Pour y être aller, Dambach-la-ville est un petit village vraiment magnifique, accroché au pied de la montagne et donnant sur la pleine d’Alsace. Un village qui m’a même donné envie d’y habiter !

La forêt accueille le château en ruine du Bernstein et est parcourue par des itinéraires du club vosgien. Au passage, les balisages des randonnées qui traversent cette forêt ont justement les mêmes symboles celui des planètes Vénus et Mercure. Voici ce qui est écrit concernant ces balisages : « Pour protéger l’utilisation de la signalétique des sentiers balisés par le Club Vosgien, celui-ci a déposé la nomenclature des signes en couleur de forme géométrique à l’Institut National de la Propriété Industrielle. Toute infraction relèverait des articles 425 et suivants du Code Pénal. »

Cette forêt comporte plusieurs rochers remarquables et est balisée par des bornes taillées dans la pierre et comportant les lettres M, B ou S.

Autour de cette forêt, on remarque la chapelle Saint Sébastien et la chapelle Saint Erasme (dont le symbole sur la carte est celui de Mercure et Vénus). Le E du mot Eternité pourrait être celui d’Erasme et le S de l’Einsteinium celui de Sébastien.

Voilà l’aboutissement ultime de mes réflexions et de mes recherches. En espérant que le déclic de l’un ou l’autre permettra enfin l’invention de la chouette d’or.

PS : Pour les prochains posts, je vais préparer une série dédiée à la chasse de Frère Guillaume, qui se trouve quasiment dans la même situation que la chouette d’or.

Haut de Page